Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

> Edition été 2016

Écrivains en guerre 14-18. Exposition à l’Historial de Péronne.

Affiche-Exposition-ecrivains en guerre

« Pas de pardon. Courage. Des galeries, on tire, grenades à main dedans. Hurlements. Par-dessus le remblai. En attrape un au collet. Haut les mains ! Par bonds, derrière le rouleau de feu. Estafette une balle dans la tête. Assaut au nid de mitrailleuses. Homme derrière moi tombe. » Ernst Jünger, Journaux de guerre, tome I : 1914-1918, Gallimard, coll. La Pléiade, 2008.
Ernst Jünger a combattu en première ligne dans la bataille de la Somme (1er juillet - 18 novembre 1916). Entre les notes qu’il consignait dans ses carnets sur le vif et les livres écrits à partir de ces pages, « il y a toute la distance qui sépare l’action de la littérature ». En 1992, l’écrivain allemand, alors âgé de 97 ans, revenait sur les lieux participer à l’inauguration de l’Historial de la Grande Guerre, à Péronne, un musée qui propose une histoire culturelle comparée (Allemagne, Grande-Bretagne, France) du premier conflit mondial. Du 28 juin au 16 novembre 2016, l’Historial présente, avec le soutien de la Fondation La Poste, une exposition Écrivains en guerre. 14-18. « Nous sommes des machines à oublier », conçue et réalisée par Laurence Campa, universitaire, spécialiste de poésie et littérature française du XXe siècle, et par Philippe Pigeard, poète, compositeur et performer… lire la suite

 

Lettres et extraits choisis - Écrivains en guerre

Jacques Vaché, Lettres de guerre J’ai disparu de la circulation nantaise brusquement et m’en excuse - mais M. le Ministère de la Guerre (comme ils disent) - a trouvé indispensable ma présence au front dans un délai très bref... et j’ai dû m’exécuter. Je suis attaché en qualité d’interprète aux troupes britanniques… lire la suite

Laurence Campa et Philippe Pigeard

Entretien avecLaurence Campa et Philippe Pigeard
Propos recueillis par Nathalie Jungerman

Laurence Campa et Philippe Pigeard sont les commissaires de l’exposition « Écrivains en guerre 14-18 : Nous sommes des machines à oublier », qui se tient à l’Historial de la Grande Guerre, à Péronne, du 28 juin au 16 novembre 2016… lire la suite

Dernières parutions juin-juillet 2016 Par Elisabeth Miso

Philippe Costamagna, Histoires d’œils Sans un rayon de soleil providentiel sur un tableau, Philippe Costamagna serait peut-être passé à côté d’un des événements les plus marquants de sa carrière. Alors qu’il parcourait en octobre 2005 avec un ami les salles du musée des Beaux-Arts de Nice, son regard a été attiré par l’éclat singulier des pieds d’un Christ… lire la suite

Jacques Vaché : Portrait Par Corinne Amar

Jacques Vaché Il naît à Lorient en 1895. Enfant, il séjourne en Indochine (Hanoï, Saïgon) où son père est officier d’artillerie navale. Une éducation sévère, un retour en France et une installation à Nantes, la naissance d’un frère, puis de deux sœurs. Il fréquente le lycée de Nantes. Avec des camarades, il rêve de poésie, s’enthousiasme pour Alfred Jarry, André Gide, les poètes maudits… lire la suite

Agenda été 2016

Catalogue Ecrivains en guerre 14-18 Avant même l’entrée en guerre et le premier jour de bataille, des écrivains ont pris la plume pour décrire leur environnement, leur ressenti et leurs expériences. Engagés dans le conflit et dans l’écriture, ils ont tous vécu des expériences partagées par des milliers de combattants et témoins… lire la suite

Judith Schlanger, Trop dire ou trop peu. Par Gaëlle Obiégly

Judith Schlanger, Trop dire ou trop peu Il y a une difficulté à s’exprimer après Judith Schlanger tant est riche sa pensée. Mais, justement, se pencher sur cette difficulté permet d’exposer le propos de son ouvrage. Il porte sur la densité littéraire. Comme souvent, le discours de cette philosophe n’est pas sans effet. D’un côté, sa plénitude captive la lectrice de bout en bout. Ce qui témoigne de la réussite de l’ouvrage. Et d’un autre côté, cette même plénitude produit une fascination… lire la suite

 

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Plaisir d’écrire 2016 - Action solidaire

La cérémonie de clôture du Plaisir d’écrire 2016 (417 « écrivants » apprenant la langue française ou (re)découvrant le plaisir d’écrire) s’est déroulée le jeudi 16 juin après-midi au Théâtre national de Strasbourg… lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite